Ici nous parlons, partageons et apprenons les autres langues !
 

Partagez | 
 

 "L'histoire commence à Sumer" disait Kramer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esarhaddon
Étudiant(e)
avatar


Masculin 28
Messages : 7
Présence : Très peu disponible
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Ugarit.... Phénicie! (Belgique accessoirement)
Emploi : Etudiant
Humeur : Curiosité
Realms : 35

MessageSujet: "L'histoire commence à Sumer" disait Kramer... Dim 15 Mar 2015 - 15:37

 
Sumer: en orange.

"L'histoire commence à Summer" disait Samuel Noah Kramer en 1957. "C'est vieux!" diront certains (je ne regarde personne n'est-ce pas?), mais qu'est-ce que c'est 58 ans quand nous nous proposons de parler d'il y a plus de 5000 ans? Et oui, cela fait plus de 5000 ans que l'Homme s'est décidé à mettre par écrit ce qui jusque là n'était que prononcé. Il se décida à codifier le sens de son langage. 
Cela peut vous paraître banal, vous je faites des centaines de fois chaque jour, des milliers de fois chaque semaine et depuis que vous avez commencé à écrire à 6 ans vous ne pouvez plus concevoir le monde sans ces 26 petites lettres magiques et autres diacritiques qui composent l'écriture française. 
Et ben si. La Terre tourne sans ces 26 petites lettres, et elle tournait sans que l'Homme sache écrire, ni donc lire, ni même que la Terre tournait et n'était pas plate. 

L'écriture n'était pas vécu comme un miracle et ne changeait strictement rien au monde de l'époque. Ce n'était pas une révolution et pendant des siècles et des millénaires les gent s'en sont totalement fichu de ces petits signes étranges. Cela ne faisait pas d'eux des préhistoriens sanguinaires et attardés (Pré-Histoire car l'Histoire débute avec la première utilisation de l'écriture, c'est une distinction historique arbitraire mais ô combien utile). Au contraire, c'étaient des Homo Sapiens, tout comme nous. Pas de Neandertaliens à l'Ancien Irak, les gars! Et même en Europe ils ont totalement disparu vers 30.000 BP (Before Present: Present =1950. Cette terminologie est très utilisé en PREHISTOIRE à cause des datations au carbone 14 toutes calibré avec comme point de référence 1950). Donc on oublie les "hunga-hunga", les Crocks et les cavernes. 

Non, non. Mes petits mésopotamiens préhistoriques étaient comme nous (1 nez, 1 bouche, 2 yeux?), des Homo Sapiens très civilisés. Ils cultivaient et connaissaient l'irrigation depuis environ 6.500/6.000 av. J-C ( ou 8.000 BP), ils produisaient du lin et savaient se tisser des vêtements. Mais, ce n'est qu'au IVème millénaire qu'apparaît clairement la culture sumérienne (c. 3900/3700 av. J-C). Evidement, cette différence ce voit surtout archéologiquement, la céramique de la période d'Obeïd (-6500 à -3900/3700) ne ressemble pas à celle du période d'Uruk (sumérienne). 
Cependant, la césure entre ces deux périodes est bien plus profonde. Il y a l'aboutissement de la domestication et l'amélioration des techniques agraires. Certainement la métallurgie se développe déjà. Mais, surtout, surtout ce qui marque clairement la différence c'est l'apparition de vrai centres urbains. Nous avons des villes!! Qui dit ville = organisation = Etat = institution = grands travaux = amélioration irrigation / architecture complexe = stratification sociale = redistribution de la production = gestion et stockage à plus grande échelle. 

Le différence entre avant et après de cette urbanisation est surtout une question de taille. Les sédentarisation était largement présente au proche-orient mais là, la population se concentre dans de véritables villes. Les édifices institutionnels prennent de la place (littéralement) ils deviennent plus imposant. La société sera mûre et propice à la création de l'écriture.


Dernière édition par Esarhaddon le Dim 15 Mar 2015 - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esarhaddon
Étudiant(e)
avatar


Masculin 28
Messages : 7
Présence : Très peu disponible
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Ugarit.... Phénicie! (Belgique accessoirement)
Emploi : Etudiant
Humeur : Curiosité
Realms : 35

MessageSujet: Re: "L'histoire commence à Sumer" disait Kramer... Dim 15 Mar 2015 - 19:34

Et l'Écriture? Qu'est-ce que c'est? 

Ce que je suis en train de faire, vous aller me dire. Oui, et non. (Sinon, ce serait trop simple :P)

L'écriture est un code, certes, 26 lettres + diacritiques pour le français, mais c'est aussi le procédé par lequel on transcrit le contenu (sens) et le contenant (sons) d'un message oral sur un support matériel. En gros, la parole (immatérielle) fixé sur un support. 

Le passage ne se fait pas automatiquement, ni le résultat n'est pas équivalant. Il y a une perte d'information ou un ajout d'information entre l'oral et l'écrit, et ce dans toutes les langues. Cela est simplement dut à la structure même du langage. Pour faire simple, pensez au ton. On se voit réduit à l'utilisation de è_é ou ^^ pour indiquer une information intransmissible par écrit et pourtant TOUJOURS présente à l'oral. D'autres infos, comme l'accent tonique, ne sont pas présentes en français tandis qu'en espagnol oui (Concentration VS Concentración), ou alors le timbre de la voyelle est noté grâce à un diacritique é ou ü (umlaut allemand) tandis qu'en anglais c'est le fouillis total. 
L'écriture est donc un choix. Un choix de ce qui est représenté par rapport à ce qui est dit. L'écriture constitue donc le minimum nécessaire pour rendre toujours compréhensible le message. La encore pensez au langage SMS. Quand l'orthographe et la prononciation s'écartent de plus en plus, il y a naturellement la tentation de revenir à un nouvel équilibre. 
Des abréviation et autres conventions d'écriture sont sans cesse crée ou modifier pour coller au besoins des scribes ou utilisateurs de l'écriture. 
Et finalement, le choix des signes n'est-il pas lui aussi quelque peu arbitraire? 

Vous allez me dire: " Oh mes les pictrogrammes et ideogrammes! Ils représentent bien des images et des idées! " Oui, certes, mais la montagne ou l'oiseau sont des éléments en 3D. Pour le représenter en 2D il faut faire le choix des parties à dessiner pour rendre identifiable l'objet. Un oiseau sans ailes serait-il identifiable? Un bonhomme sans tête? Et sans bras? Jusqu'à quel degré de schématisation pouvons-nous aller? 

Le choix est arbitraire et issus d'un consensus. C'est donc un code. Un outil d'abstraction qui révèle la capacité à concevoir le monde par des idées et non seulement par la réalité matérielle. Un pot est un pot l'object mais aussi la représentation du pot, le mot pot, ainsi que son codage écrit. La révolution se situe ici, dans la conception abstraite de la réalité matérielle, et ça l'Homme a réussit à le faire très tôt déjà. D'abord sous forme de mots (bien sur le choix des désigner des objets implique déjà une forme d'abstraction) puis de représentation (peinture, pensez à Lascaux, et sculpture), et désormais vers 3000 av. J-C sous forme de codage des sons et du sens du discours oral.  

Attention! Ceci n'est pas vécu comme une révolution par les contemporains. De même le premier jours que vous avez pu écrire votre prénom n'était pas un jour révolutionnaire dans votre vie, et vous ne vous en souvenez même plus. 

Enfin, l'apparition de l'écriture répond à des problématiques propres à chaque société. Celles-ci ne sont pas forcément transposable d'une à l'autre. Par exemple, l'écriture sumérienne est apparu suite à un clair besoin de comptabilité et d'administration, tandis que les hiéroglyphes avaient une visé clairement religieuse (pour parler avec les divinités). Néanmoins il est vrai que le développement des hiéroglyphes et plus ou moins contemporain de l'écriture à Sumer. Par convention et parce que les datation donnent aux premières traces écrites mésopotamiennes quelques siècles de plus, on considère que le sumérien est la première langue à être écrite. 

 Ainsi, Kramer n'avait pas tord quand il affirmait que "L'histoire commence à Sumer", vers 3400 av. J-C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esarhaddon
Étudiant(e)
avatar


Masculin 28
Messages : 7
Présence : Très peu disponible
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Ugarit.... Phénicie! (Belgique accessoirement)
Emploi : Etudiant
Humeur : Curiosité
Realms : 35

MessageSujet: Re: "L'histoire commence à Sumer" disait Kramer... Lun 23 Mar 2015 - 1:32

Mais pourquoi est-ce que je vous parle des Sumériens. C'est vrai quoi, ils sont morts, leur langue est morte vers 1800 av. J-C tout au plus, et oui, ils font chier. 

Réponses:

Elève-modèle-qui-a-tout-suivit: " Parce qu'ils ont inventé l'écriture! " *baffe
Elève-con-triple-con: " Parce que le prof est chiant " *baffe n°2
Version Bis Elève-juste-con: " Parce que le prof est spécialiste de ça et accessoirement il veut nous faire chier " *baffe n°3 
Elève-intelligent: " Parce que même s'ils sont chiant et ennuyant à crever (ils n'avaient même pas d'iPad!), c'est peut-être utile pour capter la suite sans trop d'effort. " BINGO

L'élève-intelligent est donc un mythe.  Mais, outre cette désillusion, il y a bien là derrière une idée fondamentale en histoire et en sciences humaines en général (même en linguistique). La loi du moindre effort. Vos parents vous accusent de ne rien foutre en classe/maison/autre? Dites-leur que l'invention de l'écriture ce base sur la loi du moindre effort! Oui bon d'acc., je reviens à mes moutons.

Déjà le support choisit n'a rien d'élégant. L'argile. Des tablettes d'argiles, dispo partout, tactiles! Faciles à fabriquer, peu couteuse, effaçables. Bref, la perfection pour écrire. Au tout début, ils fonctionnaient avec des pictogrammes, des dessins quoi. Si je vous demande de me dessiner de l'eau vous me ferais des vagues, bah oui c'est normal, c'est le stricte minimum pour représenter l'objet donc on parle. Ainsi par convention l'étoile était une croix à 8 branches, parce que les étoiles ça brille. Et comme les étoiles sont dans le ciel, le même signe est utilisé pour ciel et pour dieu, car les dieux vivaient au ciel. Il y a de l'économie dans tout ça!
Evidement, faire des p'tits dessins au bout d'un moment y'en a marre. Surtout si vous devez noter des têtes de bétail et des quantité d'orge (ils ne cultivaient pas vraiment le blé qui se prête mal à un terrain à forte teneur en sels comme celui de la basse Mésopotamie fortement salinité par les eaux du golfe persique). Au bout de quelques siècles les petits dessins ont évoluer en idéogramme cunéiforme pour la commodité des scribe (et pas la notre). Le principe de l'idéogramme c'est qu'on augmente le degré de convention et d'abstraction par rapport au pictogramme où des gens de différentes culture peuvent aisément reconnaître de quoi il est question (genre les hiéroglyphes).  
Le cunéiforme (qui vient du latin cuneus: coin et forma: ... vous êtes capables de trouvez tous seuls) restera le principal sytème d'écriture du Proche-Orient et du Moyen-Orient jusqu'à l'invention de l'abjad phénicien. 

La langue quand à elle, c'est une horreur. On ne peut absolument pas le rattacher à aucune langue connue. Langue agglutinante à souhait, elle a 10 cas et distingue entre être animés et inanimés, donc deux sortes de suffixes pluriels (qui en fait son 4 formes de former le pluriel... pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer?). En gros, ça devient vite des maths puissance 10. 
Exemple de chaîne nominale: Les grands dieux de Lagash (ville sumérienne)
Dingir(dieu)-gal-gal(grands; pluriel par redoublement)-Lagasha-ki(déterminatif de lieu!)-ak(génitif)-ene(pluriel animé). -_-' vous saisissez l'horreur. 
Je vous fait grâce de la conjugaison, tout simplement parce que c'est l'enfer, que ça fait très longtemps que j'ai étudier ça et surtout parce que j'y comprends toujours que dalle. 
Après le déclin des villes sumériennes au profit des villes de la moyenne Mésopotamie où vivaient les akkadiens, même eux n'y pigeaient plus rien au sumérien qui restait pourtant toujours une langue de culture, une sorte de latin (vraiment pire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "L'histoire commence à Sumer" disait Kramer...

Revenir en haut Aller en bas
 

"L'histoire commence à Sumer" disait Kramer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» KIDNAPPÉE de Brenda Novak
» Ma mère disait de ne pas jouer avec le feu
» kramer vs kramer
» HISTOIRE D'AMOUR de Régis Jauffret
» [Orwell, George] Une histoire birmane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Languages Realm :: Ancien Forum :: Ancien Forum :: Échanges linguistiques & culturels :: Culture & Civilisations-